mar. Avr 13th, 2021

Edinson Cavani et Naples : amère idylle

1 min read

«Le premier flash-back qui me vient à l’esprit est ce lob sur Muslera, son compatriote et gardien de la Lazio. On gagne 4-3 grâce à un triplé d' »Edi ».» Sur les 104 inscrits en 138 matches, c’est ce but que Carlo Alvino, l’un des journalistes les plus familiers des télévisions locales et nationales, a choisi. Des chiffres qui font d’Edinson Cavani le quatrième meilleur buteur de l’histoire du Napoli, en seulement trois saisons, toutes avec Walter Mazzarri sur le banc. «Depuis les années Maradona (1984-1991), c’était la première fois que le club disputait le titre, rappelle Andrea Dossena, débarqué six mois avant l’Uruguayen. Durant le stage de préparation, je me souviens que le coach nous avait dit qu’il voulait quatre gars pour les trois places de devant afin d’aiguiser la concurrence, qu’ils aient le « feu au cul », comme il disait. Mais sur le papier, le trio titulaire, c’était Hamsik et Lavezzi en soutien de Quagliarella. Ce dernier part à

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *