ven. Avr 16th, 2021

Mediapro: une chaîne 100% foot a 25 euros par mois pour un R.O.I rapide?

3 min read

Mediapro

Aprés l’acquisition des droits TV de la Ligue 1 Conforama en mai dernier, le président du groupe catalan, Jaume Roures déroule son plan d’action dans les colonnes du Figaro pour un retour sur investissement qu’il espère rapide. Il estime que le montant dépensé n’est pas démesuré:

Nous payons beaucoup, mais notre objectif est de faire grandir le marché. C’est ce que nous avons déjà fait avec le football espagnol. Quand nous l’avons acheté il y a douze ans, les droits du foot étaient de 400 millions d’euros et il y avait un million d’abonnés. Aujourd’hui, les droits de la Liga sont de 2,2 milliards d’euros et nous avons fait grimper le nombre d’abonnés à 4 millions. Nous avons multiplié la valeur du foot espagnol par cinq et, au final, tout le monde a gagné de l’argent: les clubs, les joueurs et Mediapro.

Pour le patron du groupe, dupliquer la méthode espagnole pour développer ce qu’il appelle « le produit L1 » est le meilleur moyen d’en faire un produit de qualité,

« Notre travail va consister à rendre le produit L1 encore plus attractif qu’il ne l’est. Pour cela, nous allons travailler avec les clubs pour définir les bons horaires des matchs, pour avoir de beaux stades, de bonnes pelouses, de bons éclairages. Les clubs devront jouer le jeu et fournir des facilités d’accès aux coulisses, aux vestiaires, aux joueurs et entraîneurs. C’est comme cela que la L1 deviendra un grand spectacle et que nous séduiront plus d’abonnés. »

Une intention louable mais loin d’être une tache facile, sans sous-licencier les droits TV de la L1 à Canal+ comme l’attendait le direction générale France de la chaîne. En effet, Jaume Roures est catégorique sur ce point, il ne l’envisage pas.

« Notre modèle économique est très clair. Nous allons fabriquer une chaîne 100 % foot et nous allons la commercialiser auprès de tous les opérateurs du marché et en direct sur Internet. Nous écartons l’idée de sous-licencier une partie de nos droits. Car si nous revendions une partie des droits à Canal+ par exemple, nous appauvririons l’offre de notre propre chaîne. Et ce n’est pas le but. »

Utiliser sa chaîne dédiée pour la diffusion de la L1 en proposant un abonnement mensuel légèrement inférieur au montant annoncé voila ce que souhaite réaliser Jaume Roures qui termine avec cette déclaration:

« J’ai évoqué le prix de 25 euros par mois pour notre chaîne, ce qui correspond à un simple calcul du prix payé pour les droits et du réservoir de 3millions d’abonnés. Mais si nous parvenons à séduire plus d’abonnés, le prix pourrait baisser ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *