ven. Avr 16th, 2021

Bus de l’équipe de Dortmund: le verdict est tombé!

1 min read

C’est l’issue de 11 mois de procès. Sergueï Wenergold, l’homme derrière l’attaque à la bombe contre le bus de l’équipe de Dortmund, a été condamné à 14 mois de prison.
Une sentence très loin de ce que demandait le parquet allemand, qui avait requis la prison à vie pour tentative de meurtre sur 28 personnes.
En avril 2017, cet Allemand d’origine russe de 29 ans explosé des bombes sur le chemin des joueurs du BvB, alors qu’ils se rendaient au quart de finale de la Ligue des Champions face à Monaco.
Ses engins explosifs étant mal positionnés, ils n’ont fait que deux blessés : le joueur espagnol Marc Bartra, touché au poignet par des éclats de verre, et un policier de l’escorte à moto touché au tympan par le souffle de l’explosion.
Si Wenergold a reconnu avoir posé les bombes, il a assuré n’avoir voulu tuer personne, seulement les effrayer. Mais selon le procureur, son intention était de décimer l’équipe.
Son idée : faire chuter le cours en bourse de l’action du Borussia, contre laquelle il avait spéculé à la baisse, afin de s’enrichir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *