lun. Avr 12th, 2021

Ligue des champions: Résumé de la soirée

5 min read

Groupe A

Atletico 2-0 Monaco

Face à une jeune équipe monégasque, l’Atletico s’est logiquement imposé, sans forcer son talent.

Mis dans des conditions idéales grâce au but le plus rapide de son histoire en Champions League (87 secondes), l’équipe de Diego Simeone a ensuite inscrit le but du break dans la première demi-heure grâce à Griezmann, avant de gérer assez sereinement son avance.

Monaco, dernier avec un point, est assuré de rester lanterne rouge du groupe, et sort donc de toutes les compétitions européennes avec cette défaite.

Dortmund 0-0 Bruges

Première période assez fade à Dortmund, qui a l’avantage au niveau de la possession de balle lors des 45 premières minutes. Globalement peu inspirée, l’équipe de Favre a malgré tout eu deux belles occasions de prendre les devants, mais Pulisic et Reus ont vendangé ces deux opportunités. En face, Bruges n’a fait que défendre tout au long de la première période.

Le scénario est sensiblement le même en deuxième période, en dépit d’une équipe de Bruges plus dangereuse en contre-attaque lors de la deuxième période.

Les qualifiés

Une chose est sûre, L’Atletico et Dortmund iront en huitièmes. Reste à savoir qui finira en tête du groupe. Il faudra attendre l’ultime journée pour avoir le verdict. Le Club Bruges est lui certain de jouer l’Europa League avec la défaite de Monaco.

Groupe B

Tottenham 1-0 Inter Milan

Face à des Milanais bien en place, Tottenham se montre peu dangereux lors des 45 premières minutes de la rencontre. 0-0 à la pause, score qualifiant virtuellement l’Inter pour les huitièmes de finale. Les Spurs doivent faire plus s’ils veulent garder un espoir de qualification.

Les Spurs sont libérés par Eriksen à 10 minutes de la fin de la rencontre. Sissokho transperce la défense italienne et sert Dele Alli dans la surface. L’international anglais contrôle parfaitement en pivot et sert l’attaquant danois qui arrive lancé et fusille Handanovic à bout portant.

Le but de l’espoir pour Tottenham, qui revient à hauteur de son adversaire du jour en terme de points (7). Les Spurs gardent une chance de se qualifier, mais devront aller jouer leur qualification à Barcelone lors de la dernière journée, lorsque l’Inter affrontera le PSV. Un défi de taille pour le club londonien.

PSV 1-2 Barcelone

Barcelone a manqué de précision dans le dernier geste à Eindhoven lors du premier acte. Malgré de nombreuses et nettes occasions de marquer, le score est donc vierge à la pause.

Mais lorsque le Barca est en panne d’efficacité offensivement, il peut toujours s’en remettre à son extraterrestre argentin. La Pulga ouvre le score à l’heure de jeu pour les Catalans, son 6e but en 3 rencontres de C1 cette saison.

Il prend donc tranquillement la tête du classement des buteurs de C1 cette année. Au total, il affiche un bilan impressionnant de 106 buts en 128 matchs de Champions League.

Moins de 10 minutes plus tard, Barcelone prend le large. Piqué dévie victorieusement le coup-franc du prodige argentin pour mettre l’équipe catalane à l’abri. Luuk de Jong réduit l’écart d’une jolie tête qui finit dans le petit filet, mais les Catalans s’imposent finalement en Hollande (2-1).

Le Barca, déjà qualifié avant la rencontre, est certain de finir en tête du groupe (13 points) ayant 6 points d’avance sur le 2e, Tottenham et le 3e, l’Inter. Tout se jouera lors de la dernière journée pour les Italiens et les Anglais.

Groupe C

PSG 2-1 Liverpool

Le PSG ouvre le score grâce à Juan Bernat.

Neymar a doublé la mise pour le PSG.

Il devient le Brésilien le plus prolifique de l’histoire en Champions League avec 31 réalisations, devant Kaká (30) et Rivaldo (27).

Mais les espoirs de Liverpool sont ravivés juste avant la pause. Di Maria est coupable d’une faute sur Mané dans la surface, et Milner transforme sereinement le pénalty en prenant parfaitement Buffon à contrepied. C’était le premier tir cadré des Reds lors de la première période.

2-1, score final. Victoire importante pour le PSG, qui repasse devant son adversaire du jour et prend la deuxième place du groupe.

Naples 3-1 Belgrade

Le Stadio San Paolo est bouillant pour la venue de l’Étoile Rouge.

Hamsik ouvre le score pour Naples sur corner après 10 minutes de jeu.

Une réalisation qui fait de lui le premier belge à marquer 10 buts en Ligue des Champions.

Pour fêter ça, il  en inscrit un 11e de toute beauté.

L’Etoile Rouge réduit le score grâce à Ben Nabouhane juste avant l’heure de jeu, mais Naples s’impose au bout des 90 minutes, et conserve la tête du groupe C.

Les qualifiés

Aucune équipe n’est certaine de disputer les huitièmes à une journée de la fin de la phase de poule. Le PSG a son destin entre ses mains et devra s’imposer à Belgrade pour être certain de jouer les huitièmes. Choc à venir entre Liverpool et Naples à Anfield pour la dernière journée.

Groupe D

Lokomotiv Moscou 2-0 Galatasaray

Les Russes ont obtenu leurs premiers points de la saison en Ligue des Champions en s’imposant contre le Galatasaray, grâce à un but contre son camp de Donk juste avant la pause et une réalisation d’Ignatev 10 minutes après le retour des vestiaires.

Une victoire importante, qui qualifie mathématiquement Porto (1er avec 11 points) et Schalke (2e avec 9 points), quel que soit le résultat de l’opposition entre les deux équipes dans le groupe D.

Porto 3-1 Schalke

Les joueurs de Conceição ont fait la différence au retour des vestiaires. C’est d’abord Militão qui a mis l’équipe portugaise devant à la 52e minute de la rencontre.

Avant que Corona n’inscrive le but du break, 3 minutes après l’ouverture du score. Une action collective de grande classe et un but précieux.

En effet, Schalke réduit le score sur un pénalty de Bentaleb (89e), mais Porto l’emporte au terme de la rencontre (3-1) grâce à Marega (94e). Une victoire importante, qui permet au FC Porto d’assurer sa première place dans le groupe D avant la dernière journée.

Schalke et Porto ont d’ores et déjà l’assurance de jouer les huitièmes de finale. Grâce à sa victoire contre Schalke, l’équipe portugaise est certaine de finir en tête du groupe.

Galatasaray et Moscou sont encore en course pour une place en C3. Un ticket qui sera déterminé par les résultats lors de l’ultime rencontre.

M.S

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *