lun. Avr 12th, 2021

Une invincibilité à défendre en phase de groupe depuis 14ans

2 min read

Conférence de presse

Pourtant, le club de la capitale affiche seulement cinq points cette saison (1 victoire, 2 nuls, 1 défaite), soit son deuxième pire total à ce stade sous le format actuel de la Ligue des Champions, derrière 2004/05 (quatre points). Et l’ambition affichée clairement par les Qatariens pourraient se retourner contre eux, dès ce mercredi soir au Parc des Princes. Une défaite et Paris  pourrait dire au revoir à la Coupe aux grandes oreilles. Liverpool pourrait même faire d’une pierre deux coups en devenant la première équipe à battre le PSG à domicile en phase de groupes de C1 depuis décembre 2004. Lui qui a pour habitude de battre des records en Ligue 1 pourrait en faire l’amère expérience de l’autre côté.

Et justement, les Anglais ont pointé du doigt, encore une fois, cette domination parisienne qui entraine un déficit de mental lors des grands rendez-vous : « Parfois il est difficile de s’adapter à la Ligue des Champions mentalement (…). Les gens disent que c’est trop facile pour nous mais ce n’est pas vrai car cela voudrait dire que c’est à cause de nos adversaires. Nous sommes responsables de la manière dont nous jouons, dont nous nous entrainons. Il n’y a personne d’autres à blâmer. Nous devons faire un grand pas en avant demain. Nous devons jouer comme une équipe demain ». Marquinhos

Un discours beaucoup trop entendu par les supporters, sans application et implication sur le terrain derrière. Parce que le PSG, pour le moment, a du mal à jouer comme une seule équipe. Elle apprend, mais dans le football moderne, le temps est compté, la patience a de courtes limites. Pour continuer de jouir de cette aura sympathique et de la confiance d’une bonne partie des supporters, le technicien Allemand n’aura qu’un seul choix possible : Faire sortir le meilleur de son équipe.

M.S

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *