sam. Mar 6th, 2021

Contribution: C’est celui qui tire le penalty qui rate

2 min read

L’international sénégalais, Mbaye Diagne traverse une mauvaise passe. Son péché: avoir raté un pénalty face au Paris Saint Germain lors de la 4ème journée de la Ligue des Champions, mercredi dernier au Parc des Princes !

Depuis, il déchaîne des passions les plus loufoques dans les médias en Belgique qui le clouent au pilori en le traitant de tous les noms d’oiseaux. L’international sénégalais a commis certes une grossière erreur en s’adujeant la balle pour se faire justice lui-même , suite à un tacle dans le grand rectangle de Thiago Silva qu’il avait fini de mettre dans le vent, alors que le tireur désigné des penalties au FC Bruges, est son capitaine Hans Vanaken. L’attaquant international sénégalais n’aurait jamais dû, faire fi de la volonté clairement exprimée par son coach, Philippe Clément. Même s’il avait marqué, il a déjà fini de faire preuve de défiance à l’encontre de l’autorité. D’aucuns diront qu’il est récidiviste en faisant allusion au même scénario qui s’est déjà produit la saison dernière à Galatasaray, son club alors. Sur ce plan, il est impossible de défendre son attitude plus que condamnable. toutefois, il ne faudrait pas non plus pousser le bouchon trop loin jusqu’à commettre l’irréparable. Mbaye Diagne vit une situation assez complexe dans sa carrière. Ecarté en équipe nationale, il essaie juste de rebondir et de vivre de sa passion qu’est le football. Un jeu collectif, dont la règle du fair-play devrait occuper une place prépondérante. En tant qu’attaquant, son rôle est de marquer des buts. C’est sa raison d’être, il en a planté 30 buts l’an dernier. Pour autant, il n’a toujours pas la reconnaissance qu’il mérite. Pis, il continue même à essayer malgré les critiques. Pourtant ceux qui tirent à boulets rouges sur lui, devraient savoir que c’est celui qui tire un pénalty, qui le rate. Mbaye Diagne a raté. Et il en marquera certainement d’autres.

Allez champion, relevez-vous. Ne vous laissez pas abattre même si vous pratiquez un spor, où l’ingratitude est d’ordre général. Surtout depuis que le business a pris le dessus sur le jeu.

Abdoulaye Thaim (ANPS)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *