sam. Mar 6th, 2021

Les enseignements du week-end sur les pelouses européennes

3 min read

Grâce à un Dimitri Payet en mode patron, Marseille a remporté le derby Olympique face à Lyon (2-1), en Angleterre, Manchester City est KO après sa défaite sur la pelouse de Liverpool (3-1) et en Italie, la Juventus a souffert face au Milan AC avant de remporter (1-0) sur une merveille de Dybala.

Dans un stade Vélodrome en ébullition, l’Olympique de Marseille réduit à dix après l’expulsion de Gonzales (64e) a battu les Lyonnais en manque d’inspiration (2-1). Le héros des phocéens s’appelle Dimitri Payet, en effet, le meneur de jeu français a fait le job out seul avant la pause (18e p, 39e). Au retour des vestiaires, les Gones se sont revenus plus entreprenants et Moussa Dembélé a logiquement réduit le score (2-1, 59e). Malgré l’infériorité numérique, le hommes d’André Villa Boas ont tenu bon. Ainsi Marseille devient la première équipe dans l’histoire de la Ligue 1 à éteindre la barre de plus 4000 buts dans l’élite. Quant aux Gones, ils affichent 16 points après 13 matches de Ligue 1, son plus faible total à ce stade de la compétition 1997/98 (16 points et 6e au final).

En Angleterre, Liverpool a remporté le choc au sommet face à Manchester City complètement dépassé. Les Reds ont tué le suspense en moins de 15 minutes, Fabinho (6e) a profité d’un mauvais renvoi de la défense des Skyblues pour envoyer un missile que le pauvre Claudio Bravo n’a pu rien faire, puis Mohamed Salah (13e) a repris un centre de Robertson de la tête pour enfoncer les Citizens. Au retour des vestiaires, Sadio Mané (51e) a assuré définitivement la victoire des Reds en plongeant pour reprendre un centre du capitaine Henderson. Bernardo Silva a réduit le score (3-1, 78e) mais le score n’a plus évolué, et Liverpool frappe un énorme coup, prenant neuf points d’avance sur le champion en titre.

Enfin en Italie, la Vieille Dame a peiné pour remporter le derby historique contre le Milan AC (1-0) grâce à un but de l’attaquant argentin Paulo Dybala (77e) . Cette victoire permet aux turinois de retrouver leur fauteuil de leader, occupé la veille par l’Inter après avoir disposé de Hellas Vérone (2-1) à San Siro. Mais le fait marquant du succès de la Juve est la sortie de la star portugaise à la 55éme minutes, remplacé par Dybala. Après sa sortie, Cristiano Ronaldo est rentré directement aux vestiaires avec un regard sombre. Et, selon Sky, il avait déjà quitté le stade quelques minutes avant le coup de sifflet final. Son entraîneur Maurizio Sarri a tenté de calmer le jeu: « Ronaldo, un problème ? Non, au contraire », a répondu son entraîneur Maurizio Sarri à une question d’un journaliste de Sky après le match.

« Déjà, je le remercie de s’être mis à disposition alors qu’il n’est pas dans une condition physique exceptionnelle. J’ai préféré le remplacer car il ne me semblait pas très bien. Mais il a tout fait pour être prêt à jouer », a ajouté Sarri. « Etre énervé de sortir, c’est la normalité. Ça vaut pour tous les joueurs, surtout ceux qui ont fait des sacrifices », a-t-il encore estimé.

Abdoul Aziz WATT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *