sam. Mar 6th, 2021

Les Tops et les Flops du week-end

2 min read

Robert Lewandoski en feu a ressuscité le Bayern Munich grâce à son doublé qui a permis aux Bavarois de balayer Dortmund (4-0). En Italie, Ciro Immobilé n’en finit plus d’enfiler les buts et Dimitri Payet a fait chauffer le derby Olympique en France. Du côté des flops, Unai Emery a coulé avec les Gunners, son homologue Pep Guardiola a sombré lui aussi avec son équipe à Anfield et Cristiano Ronaldo est sorti furieux sans marquer lors de la victoire de la vieille Dame.

Les Tops

Décidément l’attaquant polonais est la sensation en ce début de saison dans les cinq grands championnat européens. En effet, Lewandoski a marqué ses 15éme et 16éme buts en 11 journée de Bundesliga lors de la large victoire du Bayern Munich contre son rival Dortmund. Il a marqué dans tous les matchs cette saison ! un record dans le championnat Allemand.

En Italie, le patron se nomme Ciro Immobilé, l’attaquant italien a marqué son 14éme buts de la saison en 12 journée de Série A. Il en est désormais à 102 buts en 147 matches avec la Lazio.

En France, Dimitri Payet après avoir allumé la première mèche en conférence de presse en s’en prenant à Rudi Garcia, son ancien coach, aujourd’hui sur le banc des Gones, a mis le feu sur le derby Olympique en s’offrant un doublé qui a permis à Marseille de remporter (2-1) contre Lyon.

Les Flops

SOS à Arsenal !!! les Gunners sont sixième et à 8 longueurs de la quatrième place et dernière place qualificative pour la Ligue des Champions. Unai Emery est de plus en plus sous la sellette et sans langue de bois, qu’on se le dise la succession du coach ibérique reste plus que jamais ouverte…

Son homologue Pep Guardiola en a bavé ce week-end, en effet, les Skyblues ont été corrigés par les Reds (3-1), au-lieu de se concentrer sur le football, le technicien catalan a passé son temps à critiquer la VAR et les décisions de l’arbitre.

Enfin, en Italie, le choc historique était trop fermé mais finalement c’est l’attaquant argentin Paulo Dybala qui a débloqué la situation après avoir remplacé Cristiano Ronaldo. Vexé d’être remplacé à la 55 minutes, l’attaquant portugais est sorti furieux dans le match et il est rentré directement aux vestiaires. Et, selon Sky Sport Italia, il avait déjà quitté le stade quelques minutes avant le coup de sifflet final. Un comportement qui n’est digne d’un quintuple Ballon d’Or.

Abdoul Aziz WATT


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *