lun. Mar 30th, 2020

Ligue 1: L’OM sort un communiqué pour critiquer le club stéphanois

2 min read

L’Olympique de Marseille s’est imposé hier sur la pelouse de Saint Etienne (2-0) mais avant le spectacle, il y’avait des incidents aux abords du Chaudron. Dans la foulée, le dauphin du PSG a sorti un communiqué pour revenir sur cette affaire.

« À quelques centaines de mètres de l’entrée au stade Geoffroy-Guichard, les cars des supporters de l’OM ont été la cible d’individus cagoulés qui les ont violemment attaqués. Les cars ont subi des dégradations importantes. Arrivés sur le parking du stade, nos supporters ont été confinés sur place et ont subi des jets d’objets multiples de la part des supporters stéphanois et des réactions particulièrement violentes des forces de l’ordre qui ont utilisé des gaz lacrymogènes, un canon à eau mais aussi visiblement des flash-balls. Ils n’ont pas été autorisés à rentrer dans leur tribune pour des raisons obscures”, déplore le club phocéen.

“Dans l’attente de connaître les circonstances précises de ces incidents, l’OM ne peut que déplorer que ses supporters aient été obligés de repartir pour Marseille sans avoir pu assister au match pour lequel ils s’étaient déplacés dans un cadre organisé. Les supporters de l’OM sont en effet ce soir (hier) doublement victimes, d’une part de l’aveugle brutalité de certains prétendus supporters adverses, et d’autre part du droit de vivre leur passion pour l’OM, ce que le Club ne peut cautionner. L’Olympique de Marseille se réserve en conséquence le droit d’envisager et mettre en oeuvre toutes les démarches ou actions qui permettront au Club et à ses supporters d’être rétablis dans leurs droits.”

Le Préfet n’est pas en phase avec l’OM et ses supporters

Cet après-midi, la préfecture de la Loire, chargée de faire la sécurité autour de cet événement, classé à hauts risques a répondu au communiqué marseillais.

« Les supporters marseillais ont cassé leur bus pour se servir des débris de verre comme arme de destination. 150 supporters de trois bus marseillais sont descendus pour en découdre physiquement avec les Stéphanois. Ils ont marché jusqu’aux abords du stade. Là, ils ont dégradé la barrière de l’entreprise Enedis pour pénétrer dans le site et y dérober des projectiles. Enedis a déjà déposé plainte pour dégradations. Le bardage du Kop Nord a également été la cible de détériorations”, a déclaré Céline Platel (directrice du cabinet) devant les journalistes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revue de presse: Les joueurs de Premier League prêts à se révolter

Revue de presse: Le Real Madrid a pris sa décision pour Zinedine Zidane

Revue de presse: Le PSG gagne du temps avec Kylian Mbappè

Revue de presse: Le Plan de la Juventus pour récupérer Icardi