sam. Sep 19th, 2020

Lamine Gassama (Göztepe): « Koulibaly pourrait être un atout majeur pour le PSG »

6 min read

À quelques semaines de la reprise du championnat turc, prévue le 12 juin, Lamine Gassama se confie à RECORD. L’arrière droit des Lions et du club turc de Göztepe évoque ce redémarrage de la Süper Lig sur fond de pandémie du coronavirus. L’ancien Lyonnais parle de sa situation en club et de l’intérêt manifesté par Strasbourg lors du dernier mercato. A propos de mercato, il estime que le PSG pourrait être une bonne destination pour son pote et coéquipier en sélection Kalidou Koulibaly, convoité par l’Europe du football.

Lamine, où vivez-vous le confinement actuellement en vigueur dans une bonne partie des pays européens ?
Par rapport au confinement, je suis resté en Turquie. Je n’avais pas la possibilité de me déplacer. Je suis resté chez moi en Turquie durant toute cette période.
Quel est votre quotidien de «confiné» ?
Pendant tout ce temps, je faisais des séances d’entraînement à la maison. J’avais un programme que le club m’avait envoyé et un autre parallèle avec mon coach personnel.
Comment votre club envisage-t-il la reprise de la Süper Lig prévue le 12 juin ?
Nous avons repris les entraînements depuis trois semaines sachant que la reprise du championnat est normalement programmée pour le 12 juin. Nous avons commencé les entraînements collectifs depuis une semaine. en ce qui concerne la reprise du 12 juin, on vit la situation au jour le jour car il peut y avoir une modification à tout moment. Actuellement, on a vu dans plusieurs clubs qu’il y avait des joueurs contaminés. Donc, je pense que la reprise se fera en fonction de l’état de santé des joueurs du championnat. c’est prévu pour le 12, mais ce n’est pas sûr à 100%.
Avez-vous concédé une diminution de salaire comme les joueurs de certains clubs européens ?
Le président nous a fait savoir dernièrement qu’il souhaitait baisser nos salaires suite aux grosses pertes du club liées à la pandémie. Il nous a fait part de sa volonté maintenant il devait nous rencontrer individuellement pour nous exposer la situation et voir ce qui est possible de faire ou pas.
De la Turquie, quel regard portez-vous sur la lutte que mène le Sénégal voire l’Afrique contre le coronavirus ?
Je suis très attentif par rapport à la pandémie au Sénégal. Je regarde tous les jours l’évolution de ce virus, je m’informe sur le nombre de contaminés par jour et sur le taux de guéris. Je suis vraiment à l’affût de toutes ces informations espérant que les choses s’améliorent et que le pays aille de mieux en mieux le plus rapidement possible.
Que vous inspire la participation des joueurs, notamment ceux de l’équipe nationale, dans cette lutte contre la pandémie ?
C’est vrai que concernant cette situation, nous avons tous ensemble pensé à aider le peuple sénégalais. Pour nous, c’était quelque chose de primordial de pouvoir aider les gens en difficulté et d’aider nos compatriotes. Certains joueurs se sont réunis et ont fait part de leur volonté d’aider le peuple sénégalais. C’était tout à fait normal d’y participer. C’est quelque chose qui a été décidée par tous les joueurs et sans aucune hésitation. Tout le monde a voulu y participer que ça soit les joueurs qui sont actuellement en sélection
ou ceux qui ne sont plus en équipe nationale depuis quelques mois. Ils se sont tous sentis concernés et ont fait preuve de patriotisme. Ils ont montré qu’ils soient en sélection ou pas, il fallait agir et soutenir le peuple qui est toujours derrière nous.
À titre personnel, on apprend que vous avez apporté votre soutien aux populations de votre village Djimande, en basse Casamance ?
Je fais le maximum pour participer à leurs besoins. c’est-à dire si je peux aider pour tout ce qui est produits alimentaires et de santé, je n’hésite pas. Je l’ai fait dans le passé et je continuerai à le faire. Je participe aussi à la construction et au développement du village. donc, j’essaie d’aider et d’épauler le maximum. Hormis mon village, j’essaie aussi d’aider d’autres personnes qui sont dans le besoin. Pendant cette période de covid-19 au-delà de l’équipe nationale, j’ai aussi aidé des gens et des familles. Je peux citer la tabaski, où j’ai soutenu des familles démunies et surtout durant ce mois béni de ramadan. il y a un ami qui tient une association et grâce à lui j’ai pu participer. Je sais qu’il fait énormément de choses pour le peuple sénégalais. Donc, j’ai vraiment voulu lui montrer mon soutien en participant pour l’encourager de continuer de la sorte. car, c’est très important et grand ce qu’il fait pour tous ces Sénégalais.
Quelle est votre situation contractuelle à Göztepe et êtes-vous tenté par un retour en France ?
Il me reste encore un an de contrat et ça prend fin en juin 2021. Par rapport à la fin de la saison, je n’envisage rien aujourd’hui. Je joue régulièrement et je me sens bien ici. Après, un retour en France, si j’ai la chance et la possibilité d’avoir une offre il me faudra aussi l’étudier. Je ne reste pas du tout fermé. Ce serait aussi dans un premier temps très flatteur et j’étudierai la situation à fond.
Selon certaines sources, vous avez failli rejoindre Strasbourg au dernier mercato ?
Au dernier mercato, on me parlait de Strasbourg et on me reparlait de ce club il y a un mois. Il risquait de vendre leur latéral droit Kenny Lala et qu’en gros mon profil les intéressait. Aujourd’hui, il n’y a vraiment rien de concret. Mais, s’il y a un petit intérêt on va voir aussi si cela va se développer ou pas.
Durant ce repos forcé, quels sont les joueurs, notamment sénégalais, avec qui
vous échangez ?
J’ai beaucoup échangé avec des joueurs comme Kalidou Koulibaly, Henri Saivet et Abdoulaye Diallo. Ce sont des personnes que j’ai régulièrement, chaque semaine. Ce sont des joueurs dont je suis le plus proche dans la tanière.
Est-ce que vous avez échangé avec Kalidou Koulibaly sur sa prochaine destination ?
C’est vrai que je suis très proche de Kalidou Koulibaly. Pour être sincère, quand je parle football avec lui c’est juste pour savoir comment ça se passe en Italie et comment il se sent entre autres… Je n’ose pas forcément parler de ses échanges avancés avec différents clubs. on sait tous que c’est un joueur très courtisé, que ça soit en
France, en Italie ou en Angleterre. Il y a de gros clubs sur lui. Le PSG pourrait être quelque chose de très bien pour lui. C’est un grand club, un club très ambitieux et qui veut gagner sa première Ligue des Champions. J’estime que Kalidou est un très grand joueur qui pourrait aussi faire du bien au PSG et pourquoi pas entrer dans l’histoire en gagnant ce premier trophée européen. en tout cas, s’il fait le choix d’aller au PSG, c’est tout ce que je lui souhaite ainsi qu’à Gana Guèye.
Source : Journal RECORD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *