sam. Déc 5th, 2020

Basket: Demba Seck, président AS Douane, s’exprime sur l’annulation de la saison

3 min read

Demba Seck, président AS Douanes, était l’invité du jour dans le forum de l’Association nationale de la presse sportive (ANPS) dans lequel il a accordé un long entretien aux journalistes en répondant les questions d’actualités notamment les conséquences du Coronavirus sur le Basket-ball sénégalais.


Nous sommes arrivés à l’arrêt des compétitions suite à la pandémie de Covid-19 qui sévit partout dans le monde. Nous sommes à l’écoute des autorités sanitaires qui donnent les comportements à adopter pour endiguer la pandémie. Tout le monde est impacté aujourd’hui et c’est la raison pour laquelle je dis souvent que les associations peuvent être considérées comme des PME. Car, nous recrutons, nous payons des salaires et assurons le fonctionnement d’une organisation. Nous avons aussi investi beaucoup d’argent, de moyens matériels pour répondre présent lors des finales nationales championnat et coupe du Sénégal. Il s’avère que nous sommes arrivés a l’arrêt des compétitions et nous sommes impactés. Nous comprenons aisément que la santé n’a pas de prix. La préservation de l’intégrité physique des athlètes prime sur tout. Nous lançons un appel à tous pour que nous puissions endiguer la propagation du virus.
Des clubs réclament des mesures d’accompagnement.

Quelle est votre position à l’As Douanes ?
A l’instar de tous les clubs du Sénégal, l’AS Douanes voudrait être accompagné au regarde des investissements que nous avons effectué. Nous avons consenti beaucoup d’efforts, de moyens financiers, matériels et sur le plan médical aussi. Nous étions engagés dans une compétition qui demandait le recrutement de joueurs professionnels venant de l’extérieur. Cela exigeait un certain nombre de conditions et répondre aux obligations pour rendre notre équipe compétitive sur le plan local. Nous avons investi ces moyens et nous n’avons pas pu continuer le championnat à cause de la pandémie. Ce sont des moyens qui ne pourront pas être remboursés. Quand on parle au niveau de l’AS Douanes, nous parlons des titres glanés à la fin de saison sportive. Par rapport à la Fédération, nous sommes disposés de pouvoir être accompagnés sur le plan financier et matériel. En tant que premier vice-président de la FSBB, le basket n’est pas nanti et nous attendons de la FIBA des moyens additionnels pour accompagner les clubs. S’il y a des moyens d’accompagnement, nous serons entièrement preneurs. Il ne s’agit pas simplement de parler de finances, mais il faut voir dans quelles conditions les clubs pourraient conserver leurs joueurs, recrutés lors de la saison 2019-2020. Les clubs ont investi de fortes sommes d’argent et il faudrait les appuyer dans ce sens. Nous sommes disposés au niveau de la Fédération de trouver avec les clubs la meilleure solution.

A la Douane c’est le principe de l’unité de caisse qui est retenu. Donc vous êtes logés à la même enseigne que votre collègue du football. Mais d’aucuns soutiennent le club de basket pèse plus lourd que celui du football ? Que répondez vous ?

A l’AS Douanes, nous avons ce qu’on appelle l’unicité de caisse. Elle a un seul compte bancaire et une même source de financement. Sans entrer dans une logique de concurrence avec le football, je peux me retrouver dans le football et nous sommes dans un corps paramilitaire. Nous investissons beaucoup d’argent et il faut saluer l’esprit du Directeur général et du président délégué qui mettent énormément de moyens dans la section de basket. C’est pourquoi on domine le basket local depuis 2016 parce que toutes les conditions sont réunies. Ils font tout pour mettre à l’aise les joueurs et l’encadrement technique. Il y a aussi un accompagnement médical, car nous avons un centre pour prendre en charge nos joueurs. Tous ces paramètres contribuent au bon fonctionnement de l’équipe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *