sam. Déc 5th, 2020

Le FC Barcelone est en pleine crise, retour sur les faits saillants

3 min read

Après la perte du titre de la Liga, jeudi soir, aux dépens du Real Madrid, le FC Barcelone est en pleine crise. Cette tempête était bien visible avant que le navire chavire à grande vitesse en cette fin de saison.

En début d’année, le FC Barcelone a perdu la Supercoupe d’Espagne en demi-finale face à l’Atlético Madrid (3-2), une défaite qui a occasionné le limogeage d’Ernesto Valverde. Le technicien espagnol n’a jamais convaincu les supporters, ses dirigeants, ni une partie de la presse ibérique par son style de jeu, jugé trop pragmatique qui n’a jamais séduit. Il est remplacé par Quique Setién pour tenter de sauver une saison déjà chaotique.

L’iceberg était bien visible en début de saison. Avec un onze vieillissant et des remplaçants en seconde zone, le club Catalan ne pouvait pas rêver mieux cette saison. Quique Sétien qui n’a toujours pas convaincu. Le technicien de 60 ans qui était attendu comme le Messie et présenté comme un disciple de Johan Cruyff, vacille comme l’a titré le journal Sport, «Quique Setién vacille». Les résultats sont insuffisants, ses choix tactiques et joueurs sont aussi fortement critiqués par le public.

Comme souvent après des résultats décevants, c’est l’entraîneur qui est en première ligne. Mais la direction catalane a titubé ces trois dernières années en investissant des sommes colossales sur des joueurs qui n’ont pas répondu aux attentes, à l’image de Dembélé, Coutinho, Griezmann etc. L’effectif du club Blaugrana est également très vieillissant avec une ossature qui dépasse la trentaine (Gérard Piqué 33 ans, Jordi Alba 31 ans, Sergio Busquets 32 ans, Ivan Rakitic 32 ans, Arturo Vidal 33 ans, Luis Suárez 33 ans et Lionel Messi 33 ans).

Si les dirigeants Catalans reprochaient à Valverde une certaine condescendance envers son effectif et un manque de ressorts sur ses joueurs. Quique Setién lui, est lâché par son vestiaire, en effet, le divorce est imminent entre la direction sportive, le banc et le vestiaire Catalan, selon la presse locale, alors qu’il reste au club Blaugrana la Champions League pour sauver leur saison.

Et pendant ce temps, Messi voit l’orage venir et tire la sonnette d’alarme avant le Napoli avec des mots très durs. « Nous avons été très irréguliers au cours de la saison et nous avons perdu des points lorsque nous n’avons pas joué. Le match d’aujourd’hui reflète le déroulement de l’année. Madrid n’a pas perdu un match après le confinement et mérite le titre. Si nous voulons nous battre pour la Ligue des Champions, nous devons changer. Si nous ne le faisons pas, nous allons perdre contre le Napoli.» Il a ensuite adressé un tacle à son entraineur Quique Setién. « Nous devons changer beaucoup de choses et faire une grande autocritique et nous ne devons pas penser que nous avons perdu parce que le rival a été meilleur. Nous devons revenir au point de départ, car tout ce que nous avons fait depuis janvier a été très mauvais » , avait lancé Lionel Messi après le sacre du Real. 

En attendant le beau temps, Quique Setién doit trouver la solution pour mettre fin à cette descente aux enfers car son avenir en dépend et continue de faire débat et il est plus que jamais sous la sellette. D’un côté comme de l’autre, cette saison va sûrement laisser des traces et pour l’heure c’est la tristesse qui règne à Barcelone.

Abdoul Aziz WATT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *