mer. Oct 28th, 2020

Infrastructures: Nouvelles règles de la CAF, le Sénégal s’inquiète

3 min read

La réhabilitation des infrastructures vient à son heure pour le Sénégal. Avec les nouvelles mesures établies à travers une note circulaire, la Confédération africaine de football appelle les pays à agir.

L’arrêt des compétitions nationales et internationales en raison de la pandémie du Covid-19 ne semble pas être en faveur pour le Sénégal qui risque de ne pas abriter les prochains matchs. La Confédération africaine de football sera intolérable en ce qui concerne les nouvelles normes des infrastructures sportives. Dans cette circulaire sortie le 26 juillet, les décideurs exhortent toutes les fédérations à saisir cette opportunité de revoir mais également d’améliorer la qualité de leurs infrastructures pour préparer la reprise très bientôt.

« Compte tenue de la suspension actuelle des compétitions de football nationales et internationales en raison de la pandémie de Covid-19, la CAF recommande que cette période d’interruption soit utilisée pour améliorer la qualité des stades et autres installations pour les matchs dans vos sites respectifs dans la mesure du possible », informe -t-on dans la note.  » Les stades de qualité sont fondamentaux pour le développement et le progrès du football africain ». Plusieurs facteurs doivent être soigneusement évaluées dans les stades africains liés au terrain, aux projecteurs, au confort, à la sûreté des spectateurs, des joueurs, des officiels, des installations des médias et de marketing ainsi que tous les autres espaces » ajoute le communiqué. La liste d’exigence de la CAF est nombreuse comme par exemple une haute qualité du terrain en gazon naturel où artificiel, des projecteurs d’une puissance d’au moins 1200 LUX, La CAF rappelle en référence à la circulaire du 11 février 2020, que seuls les stades de haute qualité seront approuvés par les associations membres et clubs pour les matchs de compétition de la CAF.

Leopold Sedar Senghor aux oubliettes, Lat Dior brisé

Le Sénégal ne reçoit plus au stade Leopold Sédar Senghor, fermé pour réfection. Mais depuis l’annonce faite par le ministre des sports, Matar Ba, en juillet 2019, les travaux n’ont pas encore démarré. Les lions pourraient reçevoir à l’extérieur du pays au moment de la reprise des compétitions puiqu’aucune démarche n’a été faite pour démarrer les travaux du stade Leopold Sera Senior ou de Lat Dior de Thiés.

Ainsi la FSF avait procédé au rafistolage de cette enceinte en y mettant 15 millions FCFA. « Il faut noter que les investissements ( 10 à 15 ,millions FCFA) qu’on a fait au niveau du stade ne sont pas perdus car ils vont nous permettre de rehausser le niveau infrastructures en vue de la mission d’inspection de la CAF pour l’homologation définitive du stade Lat Dior » soulignait le président Augustin Senghor.

Aby Ndiaye

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *