sam. Sep 26th, 2020

Elections à la LFP : Jean-Michel Aulas est déçu…

2 min read

Alors que Vincent Labrune a été nommé président de la Ligue de Football Professionnel ce jeudi, Jean Michel Aulas n’a pas caché sa déception et s’est exprimé sur le déroulement des élections.

Après cinq années à la présidence de l’OM (entre 2011 et 2016), Vincent Labrune a été nommé président de la LFP, une sensation pour certains et une surprise pour d’autres dont le président de l’Olympique Lyonnais Jean-Michel Aulas qui n’a pas caché son étonnement au moment de l’annonce des résultats.

« La surprise, elle est liée au contexte du football, très particulier. Vincent devra faire ses preuves, c’est vrai que ce ne sera pas facile pour lui, en étant élu avec 45% des voix. Il a beaucoup de compétences, il devra les mettre en valeur. Denisot, il faut revenir au mode d’élection, qui est un peu particulier, le collège de la L1 devait élire un certain nombre de représentants. Il y a eu un certain nombre de votes, on va dire, organisés de manière à ce que les choses se passent d’une certaine manière. (…) Résultat qui demande beaucoup d’humilité et de capacité à renverser les indécis et ceux qui n’étaient pas forcément dans ce sens-là, » a-t-il analysé.

Considéré comme favori, Michel Denisot, le candidat du président des Gones a été battu par son protagoniste et Aulas a rendu les armes. « Il y a toujours de la déception lorsque les choses se passent à l’arraché, un peu comme cela s’est passé. Personnellement, je trouvais que la candidature de Michel Denisot était une chance pour la Ligue, parce que c’est un homme droit, un homme bien comme me le disait encore Bernard Tapie ce matin par message. Après, l’élection de Vincent permet peut-être de passer dans une autre phase, l’innovation et le changement peuvent apporter des choses positives, » confie le président des Gones complètement dépité.

« Moi, je n’oublie jamais, mais je sais être tout à fait ouvert à toutes les compétences et partenariats. La Ligue doit travailler en parfaite collaboration avec la FFF, on va essayer de faire en sorte que cette opération soit profitable pour tout le football, parce qu’on en a besoin. On sait que le football français a beaucoup souffert de l’arrêt des compétitions en fin de saison. Se rapprocher des concurrents européens et avoir plus de qualifiés. On va tout faire pour au sein de la LFP et de la Fédération aux côtés de Noël Le Graët, » révèle ainsi Jean-Michel Aulas.

Abdoul Aziz WATT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *