sam. Juin 19th, 2021

Bordeaux: Fievet explique pourquoi il ne rachètera pas le club

2 min read

Bruno Fievet était candidat au rachat du club bordelais, en 2020. Il avait fait une offre de 70 millions d’euros, laquelle avait été balayée par King Street. Interrogé lors de l’émission Girondinside TV, il a expliqué pourquoi il ne disposait aujourd’hui plus des moyens pour racheter les Girondins. Il considère qu’il faut 260 millions d’euros au minimum pour le faire.

« Aujourd’hui, nous sommes obligés de se dire qu’on ne peut pas racheter les Girondins. King Street en veut au minimum 100 millions, il y a 80 millions de déficits, 56 millions de dettes Fortress qui devront être remboursés en octobre 2022, ça fait déjà 236 millions et vous n’avez absolument pas réorganisé le club. Dans l’état dans lequel il est, il y a de nombreuses restructurations à faire, de joueurs et d’administration à faire partir et puis il faut acheter de nouveaux joueurs à acheter. Il faut au minimum 30-40 millions pour acheter quelques joueurs qui ont de la valeur. Aujourd’hui, le ticket d’entrée est à 260 millions pour tenter de faire quelque chose, je ne les ai pas. D’abord moi, Bruno Fievet je ne les ai pas, car je ne suis pas un prince qatari ou un fonds d’investissement américain. Mais les investisseurs que je représente ne sont pas prêts à mettre 260 millions sur la table pour acheter les Girondins de Bordeaux et personne n’est prêt à le faire », a détaillé l’homme d’affaires au média.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *