ven. Juil 30th, 2021

Super League: L’Europe désigne les coupables

1 min read

D’ailleurs en Espagne, on désigne également les coupables de cette mascarade ! Et en Catalogne, il est tout trouvé, il s’agit évidemment de Florentino Pérez, le président du Real Madrid. Mundo Deportivo lui accorde sa Une avec ce titre cinglant :

«un naufrage !» «Le projet s’effrite après la retrait de la Juventus, de l’Inter, du Milan et de l’Atlético de Madrid. Le Real et le Barça maintiennent que des changements majeurs sont nécessaires et espèrent une réconciliation avec l’UEFA. Florentino dénonce l’agressivité de l’UEFA et des ligues : « Nous ne voulons pas tuer le football mais le sauver ».» Pas sûr que cela soit assez convaincant ! De son côté, Sport évoque une «super faillite» avec cet échec cuisant… En Italie, il y a un homme qui est la cible des critiques, c’est Andrea Agnelli ! Pour La Gazzetta dello Sport, l’avenir du président de la Juve est une «véritable énigme» après l’abandon de la Vieille Dame dans ce dossier. Bref, cette histoire risque de faire couler encore beaucoup d’encre et des têtes vont tomber dans les prochaines semaines…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *