sam. Juin 19th, 2021

Mercato : les premières pistes de la Roma version José Mourinho

4 min read

Hier, l’AS Roma a officialisé l’arrivée de José Mourinho au poste d’entraîneur pour la saison prochaine. De retour en Italie onze ans après son départ de l’Inter Milan, le Special One compte remettre la Louve au premier plan en bâtissant une équipe compétitive. Et il aurait déjà quelques noms en tête…

«Pas besoin de pause. Je suis toujours dans le football». Ce sont les mots prononcés par José Mourinho au micro de Skysports quelques heures après son éviction de Tottenham le 19 avril dernier. Passionné par le ballon rond et son métier, le technicien portugais souhaitait vite reprendre du service et éviter d’être au chômage trop longtemps. Ce qu’il avait très mal vécu après son licenciement de Manchester United, puisqu’il était resté onze mois sans club. Cette fois-ci, le natif de Setùbal n’a pas eu à attendre autant. Hier, l’AS Roma a officialisé son arrivée la saison prochaine. «L’AS Roma a le plaisir d’annoncer que José Mourinho sera le nouveau directeur technique de l’équipe première à partir de la saison 2021-22! Un accord a été trouvé avec le coach qui le liera au club jusqu’au 30 juin 2024».

Daniele De Rossi dans son staff ?

Une petite surprise. En effet, si son nom avait été brièvement mentionné il y a quelques semaines par la presse italienne afin de remplacer Paulo Fonseca, on évoquait surtout une arrivée de Maurizio Sarri ces derniers jours. Finalement, la Louve a choisi de donner les clés du camion à Mourinho. Bénéficiant d’une solide expérience et d’un CV prestigieux, le coach de 58 ans présente aussi l’avantage de bien connaître la Serie A puisqu’il a dirigé l’Inter Milan entre 2008 et 2010. Le temps pour lui de remporter plusieurs trophées dont le championnat (2009 et 2010), la Coupe d’Italie (2010) ou encore la Champions League (2010). Onze années après son départ, Mourinho, qui maîtrise parfaitement l’Italien, fait donc son grand retour au sein de la botte.

Convaincu en 72 heures par les dirigeants romains selon le Corriere dello Sport, l’ancien entraîneur de Tottenham touchera un salaire de 4 millions d’euros avec de confortables bonus qui pourront faire grimper ce pactole à 7 millions. Il s’agit du salaire le plus élevé accordé à un coach de la Louve selon la publication italienne. Mourinho, qui a pour objectif de remporter au moins un titre durant les trois années de son contrat, a également négocié de pouvoir emmener avec lui deux hommes de confiance, à savoir Carlos Lalin et Giovanni Cerra. Ils étaient déjà dans son staff à Tottenham. Le Corriere dello Sport ajoute que le technicien lusitanien aime aussi intégrer dans son staff un ancien joueur de la maison. Les noms de Daniele De Rossi et de Walter Samuel ont été avancés.

Mourinho a des noms en tête

Au niveau du jeu, l’idée de José Mourinho serait de miser sur un 4-2-3-1. Un système utilisé avec Spalletti, Di Francesco et Fonseca précise la Gazzetta dello Sport. Il devrait ainsi s’appuyer sur des joueurs déjà en place tout en apportant des retouches à son effectif. Mais il ne demandera pas à ce que le club fasse des folies sur le mercato. Ainsi, il souhaiterait conserver Karsdorp, Spinazzola et Smalling derrière. Dans l’entrejeu, Jordan Veretout resterait également, tout comme Zaniolo, Pellegrini et Mkhitaryan. Ce dernier, qui ne s’est pas forcément bien entendu avec Mou à Manchester United, n’a pas prolongé. Mais la Louve a bon espoir de le convaincre. Un retour de Cengiz Under n’est pas à exclure non plus. Enfin devant, Edin Dzeko, un temps annoncé partant, entre dans les plans de Mourinho.

Côté recrues, le futur coach romain a déjà quelques noms en tête selon la Gazzetta. Au poste de gardien, Juan Musso (Udinese) est suivi. A moins que le Special One ne fasse jouer le réseau de Jorge Mendes avec Rui Patricio (Wolverhampton). Idem avec José Sa (Olympiakos) également géré par Mendes. Le coach portugais aurait aussi ciblé deux joueurs qu’il a dirigé chez les Spurs : Eric Dier et Pierre-Emile Höjbjerg. Difficile toutefois d’imaginer Tottenham lui faire des cadeaux. Des profils comme ceux de Marcel Sabitzer, Juan Mata et Nemanja Matic sont appréciés. Mais cela pourrait être compliqué financièrement. Mourinho et la Roma ont encore quelques mois pour bâtir une équipe compétitive.

Avec Foot mercato

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *